Rappel de torture sur autiste et sur autistes – Epanchements thérapeutiques

De : Eric LUCAS <el@ericlucas.org>
Date: mer. 3 avr. 2019 à 13:58
Subject: Rappel de torture sur autiste et sur autistes – Epanchements thérapeutiques
To: <francais.rio-de-janeiro-fslt@diplomatie.gouv.fr>
 
Consulat de France à Rio
 
Bonjour, désolé de vous déranger (si quelqu’un me lit) ; comme un ami m’a demandé s’il y avait un représentant du gouvernement français quand j’ai crié ce que je pensais de l’Administration française dans la rue, ici à Copacabana, dans certains moments de souffrances que vous m’imposez, j’ai répondu que non, bien sûr, vu le niveau d’offensabilisme caractéristique des ministères et des majestés fonctionnariales.
 
Mais pour que tout soit bien cohérent, je vous envoie tout de même ces « épanchements thérapeutiques », avec l’assurance que cela ne changera rien : 
– si quelqu’un écoute, il sera offensé et voudra sévir encore plus contre moi, mais je vois mal comment faire pire, maintenant que l’Etat français a détruit 50 ans de ma vie et 16 ans de celle de mon ami-soutien-de-vie, et d’autant plus que je ne vis plus sous cette dictature, depuis 3 ans (3 ans de vie enfin heureuse) ;
– si, comme d’habitude, personne ne lit ou n’écoute, eh bien, ce sera comme d’habitude.
 
 
J’ai été gentil, assez poli, et docile pendant des décennies, et les élites de l’Etat français m’ont presque toujours marché sur la tête, comme elles le font avec les autres autistes et les autres personnes vulnérables (avec mentions spéciales pour la secrétaire d’état pour l’exclusion, et pour monsieur Toubon, ce bouffon).
 
Ah, autre chose… Au début quand j’ai créé notre Ambassade ici, j’ai pensé à inviter votre Consulat, en cas d’événement important, malgré tous les sévices publics imposés. Mais pour notre événement récent pour la « Journée de l’Autistan », l’idée ne m’a pas traversé l’esprit, désolé. (Ceci est un sujet différent de ma situation personnelle, objet principal de ce message.)
 
Si un jour une sorte de miracle divin se produit, et « atteint » votre Ministère avec des Affaires qui leur sont Etrangères, comme l’humanité, la compassion, la solidarité, la justice etc, alors peut-être que quelqu’un daignera faire enfin le nécessaire, et mettre fin à la torture (mon ami est A NOUVEAU sans carte de séjour, alors qu’il a fait tout le nécessaire, bien sagement : 16 ans, 9 mois et 10 jours de torture stupide, inutile et injuste !)
 
Naturellement je ne crois pas une seconde à un tel miracle, après un demi-siècle de preuves d’incapacité administrative en matière d’humanité et de compréhension suivies d’effet, c’est à dire de courage, mais l’espoir fait vivre.
 
Et puis, si la France est définitivement le pays de l’impossible pour les gens différents et les talents originaux, ce n’est pas (encore) le cas du Brésil, pays du possible, au moins pour moi, et où je peux ENFIN avoir une « vraie vie » (même si mon ami continue à vivre dans la Sous-France).
 
Donc, de mon côté, la porte est ouverte si vous acceptez de daigner vous abaisser à communiquer.
 
On dit que les autistes ne communiquent pas…
Vu le silence monumental de l’Etat français, face aux efforts incroyables (et presque toujours méprisés), que j’ai déployés pendant tant d’années (et que je pourrais très facilement faire valider par le Livre Guinness si j’en avais le temps), je dis que tout cela est bien discutable… Mais je parle à des murs…
 
Merci tout de même à Monsieur Bocquet-Dumont pour sa gentillesse et ses efforts : c’est tellement rare.

Vive la France.
 

— 

Eric LUCAS
Autiste à haut potentiel altruiste

Fondateur de AutisticAlliance.org et Autistan.org
Rescapé de la psychiatrie française 
Supplicié administratif français depuis 1994
Demandeur d’asile au Brésil depuis 2017
EricLucas.org