Offensabilistan : l’inquiétante absence d’études sur le STAFB

Dernières nouvelles de l’Offensabilistan : l’inquiétante absence d’études sur le STAFB

Selon une absence d’étude récente, le taux de prévalence du STAFB (Syndrome des Troubles Adébilministratifs du Fonctiomerde Bureaucrasseux) avoisinerait aujourd’hui un niveau inconnu, s’alarme-t-on dans certains milieux spécialisés.

Le mystère entourant cette maladie – elle-même énigmatique et soigneusement cachée par les familles des porteurs les plus sévères – est tel que cette affection psychiatrique grave est longtemps restée inommable, jusqu’au jour (d’hui) où l’une des victimes collatérales (tenant à son anonymat et à son droit d’auteur sur cet article) aurait décidé qu’il était temps de donner un nom à ce fléau.

Certes, les Troubles du Comportement Bureaucrasseux sont connus depuis longtemps par les ressortissants de l’Offensabilistan (petit pays situé à peu près à mi-chemin (ou mi-vol tridirectionnel) entre l’Afrique, la Russie et le Canada, et présidé par le mari d’une femme qui n’est pas sa mère), mais ici la phrase s’arrête comme ça, oui, vous avez bien lu.

Nonobstant les probabilités potentielles d’égarements incertains, on nous aurait fait savoir que certaines choses laisseraient penser que (d’après des sources d’information officieuses s’exprimant informellement sous couvert du droit à l’anonymat, au retrait et à l’oubli) l’Inhumadministration Offensabilistanaise – toujours en avance en matière de Sévices Publics – viendrait de décider de maintenir son renoncement à toute vélléité d’idée relative à une possibilité de constitution d’un groupe de travail chargé d’analyser les risques de troubles liés à l’étude des possibilités de contrariétés adébilministratives liées à l’étude de ces Troubles.

La plupart des simples mortels vivent malheureusement les conséquences de ce Syndrome, qui présente, comme de nombreuses psychoses, la fâcheuse particularité de ne pas être perçu par ses porteurs.
C’est ainsi qu’on avancerait que certains enaciens (ou « énarques », monarques de l’Adébilministration Française) se seraient autorisés à croire des gens qui pensent, ce qui leur aurait permis de craindre que la validation scientifique de celui-ci ne soie de nature à nuire à l’illusion internationale de bienveillance étatique de l’Offensabilistan, et à porter ombrage à l’honneur et à l’orgueil des Très Hauts Fonctiomerdes atteints par cette pathologie, qu’il faut bien soigner, vu tout ce qu’ils font pour nous.

Bonnes soirées.
EL

Article à ne diffuser qu’avec tact et circonspection, pour éviter autant que possible les crises d’offensabilisme bureaucrasseux, et surtout les retombées adébilministratives sévères en résultant.


Au coeur du cancer français, la bureaucratie


http://www.legorafi.fr/2014/10/23/complexite-les-heritiers-kafka-portent-plainte-contre-ladministration-francaise-pour-plagiat/


https://www.capital.fr/economie-politique/ces-400-000-regles-ubuesques-qui-nous-pourrissent-la-vie-891493 


http://lagauchematuer.fr/2016/02/07/ladministration-francaise-est-devenue-une-force-doccupation-faisant-de-plus-en-plus-de-degats/


etc