Supplice Administratif Français

Note : Pardon d’être TRES TRES irrité, énervé, exaspéré, « plus qu’à bout », désespéré, depuis de nombreuses années, et pardon de croire devoir faire ressentir au moins UN PEU de tout cela dans ma manière de m’exprimer !!
Cacher la souffrance est absurde, mensonger, et participe au « handicap invisible » des autistes !
Je refuse l’asservissement à des conventions sociales hypocrites et méprisant la vérité, favorisant l’illusion et ce que j’appelle le « confortabilisme », au détriment de l’Humain, et entraînant lentement la perte (ou la fin) de l’Humanité.
J’ai le droit et le devoir de résister !
Que les personnes qui ne supportent pas ma sincérité ne me lisent pas, continuent à m’ignorer, à ignorer les nécessités de la vie naturelle et le courage indispensable pour éviter la catastrophe prévisible (dont les souffrances des autistes, humains très sensibles, sont les signaux avertisseurs), et qu’elles restent dans leur monde artificiel déshumanisé et déshumanisant.


Voir aussi :  un excellent article fait par une autre autiste, décrivant notre situation beaucoup mieux que je ne saurais le faire :  « Vieux autistes : de la nécessité du diagnostic à la reconnaissance et réintégration dans la dignité »


  • (problème N°3) Victime du Mutisme Administratif Français, depuis plus de 20 ans, et toujours à la recherche d’assistance socio-administrative et d’interlocuteurs – milliers de lettres et d’emails en vain (pour l’ensemble des divers calvaires)
  • (problème N°2) Séquestration Médico-Administrative de 15 mois en 1994-1995, perpétrée par l’Etat français, jamais justifiée, et bien sûr arbitraire et débile (médecins même pas capables de voir que je suis autiste)
  • (problème N°1) « Cauchemar Titre de Séjour » de QUINZE ANS, depuis le 24 juin 2002 à 15h (incluant un « Cauchemar Visa » de 2002 à 2006), injuste, idiot, inutile et interminable sur la personne du seul ami que j’avais réussi à trouver en plus de 30 ans, ce qui engendre une très grande souffrance mentale due à mon intolérance « autistique » à l’absurdité et à l’injustice, sans parler du côté personnel (affectif)

  •  Demandeur d’asile au Brésil depuis janvier 2017 (à cause du supplice personnellement imposé par la France, mais aussi en acte de protestation politique pour dénoncer le comportement de l’Etat français, sciemment nuisible aux autistes)
    • En juillet 2017, malgré 15 années et des centaines de lettres, d’explications, et de suppliques sur tous les tons, et même après une grève de la faim de 2 semaines, dans l’espoir (encore déçu) d’obtenir au moins un interlocuteur, l’Etat français continue à mépriser des injustices qu’il ne peut honnêtement nier, et à ruiner ma vie et celle de mon ami, maintenant assez détruit mentalement.
      Merci la France…
    • Septembre 2017 : toujours rien (pas de réponses des gens très importants et très occupés des Ministères » (c’est la France…))
  • Martyrisé par la France depuis si longtemps, sans aide, sans même au moins un interlocuteur officiel de l’Etat, après 15 ans et des centaines de lettres et de supplications de toutes sortes, et en voyant que même une grève de la faim de deux semaines (pourtant « diplomatique », pour ne pas « offenser » ou provoquer) ne donne pas de résultat, il est parfois difficile de ne pas avoir d’idées suicidaires ou d’autres très négatives et désespérées.
    • Parfois, il m’arrive de hurler mon désespoir et ma colère dans la rue : c’est tout ce que je peux faire…
      Voici ce que j’ai crié, spontanément, après avoir vu un drapeau français devant un magasin (chose qui m’a choqué et m’a rappelé mon supplice, même dans la rue au Brésil) :
    • Enregistrement audio : « Adm fr de m. – 15 ans de m.«  (0’50 »)  (Attention, c’est de la colère authentique, « primaire », sans aucun « filtre social » : cela peut être choquant pour les personnes habituées à « la vie tranquille des gens normaux ».)
    • Enregistrement audio : « Adm fr de m. – Où est l’assistance ?«  (3’31 »)  (idem)
    • Enregistrement audio : « Adm fr de m. – Adm fr de m.«  (5’50 »)  (idem)
      • Je n’ai pas de fierté à publier cela ; je le fais dans l’espoir que quelqu’un finisse par se réveiller et par enfin « appuyer sur le bouton rouge », comme je le demande SUR TOUS LES TONS (y-compris très poliment), depuis des années et des années !  
      • QUINZE ANS DE CAUCHEMAR, ET L’ADMINISTRATION EN EST ENCORE A DISCUTER ET A PARLER DE « DOSSIERS », de « DÉMARCHES », ET MÊME A NOUS REPROCHER DES CHOSES !!
      • Mon ami est devenu « à moitié fou » et fait parfois n’importe quoi, mais l’Etat, buté, aveugle et IDIOT, vient maintenant utiliser ces « dérapages » comme prétextes pour encore et toujours REFUSER, REFUSER !!!
        De laisser des personnes gentilles et inoffensives vivre et respirer !!
      • Misérables, tous les fonctionnaires incapables de se comporter autrement que comme des machines !!
      • Et en plus, égoïstes, privilégiant d’abord leur satisfaction (illusion de « faire son devoir et de servir le peuple », vengeance en s’estimant offensé quand on leur montre (de moins en moins calmement qu’on a raison), et refusant TOUJOURS de voir leurs erreurs : c’est la France !
      • Çà vient faire le malin, nous faire la morale, mais ça ne comprend rien ; ça n’a même pas le courage de remonter plus loin que 3 ou 4 ans dans les dossiers (fff, trop fatigant ! mais pour nous, vivre ces 15 ans de chienlit concrètement, c’est « normal » !!) ; ça ne connaît même pas ses règlements et circulaires (pfffffffff) ; ça fait son petit « travail » bien tranquille dans ses petits bureaux bien protégés ; ça n’est pas obligé, comme les autistes, de devoir régler des problèmes difficiles presque tous les jours (souvent « mission impossible », à cause de la NON PRISE EN COMPTE CORRECTE DE L’AUTISME !)…
        Et en plus, c’est payé !! Pour pourrir la vie des gens « pas conformes » !!
        (Pendant que nous, nous souffrons moralement mais aussi physiquement à cause de toute cette cochonnerie, car parfois nous sommes dans des situations de misère et même de mendicité !)
      • A vomir…

J’ai besoin d’aide


  • J’ai envoyé sans doute au moins mille lettres et emails en vain, rien que pour le « problème N°1 » (relatif aux injustices « titre de séjour », qui dure depuis le 24 juin 2002 à 15 heures).
    Lettres et emails sans résultats, bien sûr, puisqu’il s’agit de tenter de communiquer avec l’Administration française…
  • Peut-être que finalement je vais faire enregistrer ce calvaire incroyable dans le Livre Guinness des Records. Au moins, toutes ces lettres auront servi à quelque chose.
  • Et bien sûr, des livres sont prévus. Problème de manque de temps.
  • Et quand je pourrai, je commencerai à publier des lettres ici, petit à petit.

Administration française :
persécuteurs prétentieux,
ab***is ahuris sans courage,
sans discernement,
sans coeur, sans RIEN,
honte de l’humanité.

Sauf quelques (rares) exceptions, évidemment, comme pour tout :
Madame Séguier (Ministère des Affaires Etrangères) (2004)
(« déclic de compréhension », puis dérogation humaine justifiée,
après 2 ans de souffrances indescriptibles et de surdité administrative ignoble)

Madame Trombetta (Ministère de l’Intérieur) (2006)
(« déclic de compréhension », puis dérogation humaine justifiée,
après 2 ans de souffrances indescriptibles et de surdité administrative infecte)
– Madame (… nom oublié) (Ministère de l’Intérieur) (2009)
(« déclic de compréhension », puis dérogation humaine justifiée,
après seulement quelques mois de complications administratives)

Monsieur Montet-Jourdan (Ministère de l’Intérieur) (2015)
(« déclic de compréhension », puis dérogation humaine justifiée,
après 2 ou 3 ans de souffrances indescriptibles – à la limite du suicide –
et de la désormais bien connue surdité administrative, spécialité de la sous-France)

– Apparemment (????), le Consulat de France à Rio de Janeiro (2017)
(depuis la grève de la faim, écoute bienveillante)
(mais depuis juillet-août, quasiment plus rien –  bref, la routine)

– (pardon si j’en ai oublié)


J’ai besoin d’aide


Logo des usurpateurs, tortionnaires, saleté d'Administration française

logo décrivant l’Administration française – guignols, exploiteurs d’handicapés, persécuteurs – usurpateurs – prétentieux – honte de toute la création de tous les temps

Polo thérapeutique pour victimes de l'Administration française - Commandes possibles à shop(@)ericlucas.org

Polo thérapeutique pour victimes de l’Administration française – Commandes possibles à : shop(@)ericlucas.org


J’ai besoin d’aide


Préambule

Au nom de Dieu Tout-Puissant!

Le peuple et les cantons suisses,

conscients de leur responsabilité envers la Création,

résolus à renouveler leur alliance pour renforcer la liberté, la démocratie, l’indépendance et la paix dans un esprit de solidarité et d’ouverture au monde,

déterminés à vivre ensemble leurs diversités dans le respect de l’autre et l’équité,

conscients des acquis communs et de leur devoir d’assumer leurs responsabilités envers les générations futures,

sachant que seul est libre qui use de sa liberté et que

la force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres,

arrêtent la Constitution1 que voici: (…)


Remarques :

  • L’Administration suisse (comme beaucoup d’autres) se base explicitement sur l’existence de « Dieu », et reconnaît ainsi une puissance et une intelligence supérieures (ce qui permet sans doute plus d’humilité et d’humanité…)
    L’Administration française, pas du tout !  (C’est la France : on se croit plus forts que tout le monde !!)
    Cherchez l’erreur…
    Pauvres prétentieux !! Vous vous croyez au-dessus de tout, vous croyez pouvoir « faire justice » pour des choses que vous ne connaissez même pas !
    Si la « Justice » française n’est qu’un simulacre, il existe une Justice Naturelle, qui finira bien par arriver un jour ou l’autre, malgré tous vos efforts pour refuser de voir la réalité ! Misérables…

    • Je précise qu’il n’est pas nécessaire de croire en Dieu pour voir les injustices que je dénonce, ou pour faire preuve d’humanité et de discernement.
      Je précise cela pour les personnes « de mauvaise foi » qui viendront me dire que l’Administration française n’est pas obligée de croire en Dieu (je suis d’accord), et qu’elle ne fait que son travail…
      Moi je dis que dans tous les cas, Dieu ou pas Dieu, ce travail est TRES mal fait et entraîne des souffrances injustes, interminables, idiotes et inutiles !
      J’ai abordé la question de « Dieu » uniquement parce que je la vois dans le texte suisse, et qu’elle m’amène à des remarques.
    • Mais de toutes façons, franchement, pour nier l’existence d’une Intelligence Créatrice Supérieure, il faut être vraiment, vraiment abruti et formaté, ou incroyablement prétentieux, ou les deux…
  • Quant au « bien-être du plus faible de ses membres », en France toutes les « personnes concernées » (c’est comme ça que l’Administration nous appelle) savent que ça n’existe quasiment que « sur le papier » !
    Les fonctionnaires sont très forts pour donner l’illusion qu’ils respectent les lois et convention !
    (Lire mon analyse montrant la vacuité quasi-totale de la réponse officielle de l’Etat français au Comité des Droits de l’Enfant de l’ONU, fin 2015).
    Ca demande de longues années d’études, pour apprendre à tromper le peuple !
    Et pour

    • avoir un petit travail tranquille,
    • avec une « autorité »,
    • sans responsabilités (puisqu’ils ne reconnaissent jamais leurs erreurs) sauf pour
    • avoir des honneurs,
    • en étant protégés par tout le système administratif, cet hydre qu’ils servent, tous solidaires entre eux (avec leurs « corps« , pour ne pas dire « corporations »)
    • et en étant grassement payés par les contribuables, saignés à mort,

Exploiteurs et emprisonneurs d’handicapés !
Hypocrites, trompeurs ! Traîtres ! Imposteurs !

Malfaisants égoïstes et lâches !
Sans coeur, sans âme…
Sans rien, à part vos formulaires et règlements normalisateurs et déshumanisants…


J’ai besoin d’aide