Demande d’assistance administrative d’un Français de l’étranger pour enregistrer une association

From: Eric LUCAS <el@ericlucas.org>
Date: ven. 7 sept. 2018 à 01:21
Subject: Demande d’assistance sociale pour enregistrement d’association
To: <francais.rio-de-janeiro-fslt@diplomatie.gouv.fr>, <***@diplomatie.gouv.fr>, <***@diplomatie.gouv.fr>

 

Bonjour

 
Depuis février, j’essaie en vain d’enregistrer une association en France, avec service-public.fr.
Je n’y arrive pas.
Je suis autiste, j’ai besoin, et j’ai droit, à une assistance sociale, comme tous les autres Français, et même davantage.
Pouvez-vous m’aider, SVP ?
Je suis fatigué de tous ces cauchemars administratifs, même pour les formalités les plus simples.
Et même pour demander une assistance, etc.
Merci.

 

— 

Eric LUCAS
EricLucas.org


From: Eric LUCAS<el@ericlucas.org>
Date: dim. 23 sept. 2018 à 18:39
Subject: Demande d’assistance administrative d’un Français de l’étranger pour enregistrer une association.
To: <francais.rio-de-janeiro-fslt@diplomatie.gouv.fr>, <***@diplomatie.gouv.fr>, <***@diplomatie.gouv.fr>
Cc: ***
Madame, Monsieur

 
Depuis février je tente en vain d’enregistrer une association 1901 en France via service-public.fr, en vain.
 
Les réponses de ce service relèvent de l’affront à l’intelligence humaine, et s’apparentent à des sévices psychiques sur autiste dans la plus pure tradition administrative française.
 
En tant qu’usager expatrié des services publics français, et en tant qu’autiste reconnu handicapé et bénéficiaire de l’article L.246-1 du CASF, je vous demande de m’aider pour mener à bien ces démarches.
 
Si vous estimez que votre consulat n’est pas concerné, alors veuillez me dire simplement QUI peut m’aider. Comme vous le savez, cela fait depuis plusieurs années maintenant que je pose cette question (y-compris via une grève de la faim dont vous avez été témoins), EN VAIN.
 
Vive la France.
 
Meilleures salutations.

 

— 

Eric LUCAS


From: Eric LUCAS<el@ericlucas.org>
Date: dim. 23 sept. 2018 à 18:44
Subject: Fwd: Demande d’assistance sociale pour enregistrement d’association
To: <francais.rio-de-janeiro-fslt@diplomatie.gouv.fr>, <***@diplomatie.gouv.fr>, <***@diplomatie.gouv.fr>
Cc: ***

 

Je vois que je vous avais déjà demandé il y a deux semaines.
EN VAIN, comme presque toujours.
Comment faut-il faire pour avoir une réponse ???
N’y a-t-il pas quelqu’un quelque part dans vos services qui va un jour enfin mettre fin à cette torture ????
Toutes ces centaines de milliers de fonctionnaires, qui sont payés, ça doit quand même bien servir à quelque chose à un moment ou à un autre, quand c’est pas pour pourrir la vie des minorités, non ??

« Vive la France » !!!

De : <***@diplomatie.gouv.fr>
Envoyé : lundi 24 septembre 2018 16:39
À : ‘Eric LUCAS’
Cc : francais.rio-de-janeiro-fslt@diplomatie.gouv.fr; ***
Objet : RE: Demande d’assistance sociale pour enregistrement d’association

 

Bonjour Monsieur LUCAS,

En réponse à votre demande d’information concernant la création et l’enregistrement d’une association en France, vous trouverez ci-joint le guide « S’engager dans la vie associative » ainsi que l’adresse du sitehttps://www.associations.gouv.fr/creer-votre-association.html  où vous trouverez toutes indications utiles pour vous aider dans votre démarche.

Bien à vous

 

P ***

Consul adjoint, chef de chancellerie

Consulat Général de France à Rio de Janeiro

Av. Pres. Antônio Carlos 58 / 8

20020-010 – Rio de Janeiro – RJ


De : Eric LUCAS <***>
Envoyé : samedi 29 septembre 2018 14:43
À : ***
Cc : francais.rio-de-janeiro-fslt@diplomatie.gouv.fr; ‘***
Objet : RE: Demande d’assistance sociale pour enregistrement d’association

 
Bonjour Monsieur et merci beaucoup pour vos efforts et pour avoir répondu.
Je suis autiste, j’ai des problèmes de communication, les gens ne comprennent pas vraiment mes messages, ils comprennent d’autres choses, des choses « normales ».
C’est pour cela que j’ai besoin d’une assistance sociale.
 
Par exemple, quand je dis que je n’arrive pas à enregistrer une association et que j’ai besoin d’aide, ils croient que que cette impossibilité est due à un manque d’information de ma part ou à une incapacité personnelle pour trouver des informations (peut-être parce que certaines personnes ne peuvent pas trouver ou apprendre si ce n’est pas quelqu’un d’autre qui leur montre ou qui leur donne les informations, ce qui n’est pas mon cas).
 
Ou alors, on croit qu’un guide tout prêt serait une « assistance » ou une « aide », alors que, pour moi, un guide est une « information ».
 
Je ne demande pas d’informations sur la création d’associations. J’en ai créé de nombreuses, depuis 1987. Désolé pour le malentendu.

Je vous ai envoyé cet email de détresse, cette demande d’assistance sociale, parce que cela fait depuis février que je ne parviens pas à enregistrer une asso sur le site service-public.fr, apparemment en raison de problèmes techniques de leur côté, et parce que leurs réponses déshumanisées me font devenir chèvre…

J’ai besoin d’une assistance sociale pour parvenir à résoudre le problème d’enregistrement d’asso sur service-public.fr. Avec eux c’est un dialogue de sourds.
Au Brésil avec les services publics ou les entreprises, il n’y a pas ce problème, puisqu’il y a le concept de « ouvidoria » où on peut toujours discuter avec une vraie personne pour trouver des solutions.
Mais en France on est condamné à discuter avec des décérébrés (je ne parle pas de vous), et à la longue (les décennies) cela relève de la torture. 

Je ne vois pas comment faire. Je n’ai pas de cheval blanc.
Est-ce que oui ou non l’Etat français peut aider un Français de l’étranger à s’en sortir avec les cauchemars administratifs ? Aucun document tout prêt ne peut être utile. J’ai besoin d’assistance spécialisée. Je ne lis que très rarement ce genre de guides, qui le plus souvent ne font qu’étaler une liste de choses que je sais déjà.
Mais si vous avez un guide pour trouver comment faire en sorte que les gens de service-public.fr lisent les messages (et les comprennent !), ça m’intéresse… En attendant, j’ai besoin d’une assistance humaine pour faire la « traduction » entre les « hommes automatiques » et moi.
Est-ce que quelqu’un peut m’aider dans le système administratif français, ou pas, et si oui qui ?
Sinon, pourquoi dit-on que la France défend les droits de l’homme ?
Merci beaucoup et désolé.

P.S. : Exemple de mes « troubles de la communication » : quand j’écris « demande d’assistance sociale », les gens peuvent comprendre « demande d’information ».
Ce qui, comme on peut le voir ici (enfin, je l’espère), n’est pas du tout la même chose.
Et qui fait perdre du temps. (Sans parler de l’exaspération et de la « torture » du fait qu’il en soit toujours ainsi).
Malgré tous mes efforts, je ne vois vraiment pas du tout comment faire pour dire les choses autrement. Ou alors, il faudrait que j’écrive « demande d’assistance sociale et pas d’informations » ? et que pour chacune de mes phrases je cherche tous les malentendus que ça pourrait entraîner, et que je précise et que je fasse des lettres ENCORE plus longues ???
Si je vous sollicitais pour une demande d’assistance au sujet de ce problème précis (troubles de la communication dûs à la lecture « normale » de messages « trop précis » (?)), ce qui n’est pas le cas, est-ce que vous prendriez ça pour une demande d’information, et est-ce que vous me conseilleriez un guide tout prêt ?

– Soit quelqu’un m’explique comment faire pour que les gens « normaux » (notamment dans l’Administration) comprennent « A » quand j’écris « A » (même si pour cela il faut dire B ou C, peu importe, mais je ne peux pas deviner) ;
– soit il existe un guide expliquant comment communiquer efficacement avec les gens des services publics français ;
– soit on est obligé de faire de la « traduction » au cas par cas (c’est ce que j’appelle « assistance »).
(A moins que vous n’ayez une autre idée ?)
C’est pour ça qu’il existe, en France (et dans la plupart des pays du monde) le concept de « assistante sociale », y-compris pour les Français de l’étranger.
Je ne peux tout de même pas aller voir une assistante sociale du Brésil pour lui demander de « devenir chèvre » avec moi en tentant de discuter avec les hommes-machines qui répondent en tant que « support » chez service-public.fr.
N’y a-t-il pas, en France, un concept de « ouvidoria » comme au Brésil ? Pour passer au-dessus des primo-répondants (généralement totalement « useless ») ?
Pourquoi tant de souffrance, de médiocrité, de mépris et d’absurdité, de la part de ce pays ? (la France)

Merci.